Solette poudre de noisettes et romarin à la façon de Jacques Thorel…

C’est lors d’un reportage télévision que j’ai découvert Jacques Thorel, cuisinier étoilé à La Roche-Bernard dans le Morbihan. J’ai aimé la truculence rabelaisienne du personnage qui sied à un grand amoureux de la bonne chère et son désir de transmettre une cuisine authentique, non sophistiquée, à la fois ancrée sur la terre et sur la mer qui composent le paysage et le terroir de sa Bretagne.

J’ai depuis acquis son ouvrage aux Editions Ouest-France, « le grand classique de la cuisine bretonne », un de mes livres que je consulte le plus souvent et dont j’ai déjà essayé avec succès maintes recettes.

Cette solette aux noisettes et romarin est une de ses recettes fétiche, simple à réaliser elle respecte la finesse de ce délicat poisson qu’est la sole, un mets de prince.

Il suffit d’avoir dans son panier :

  • une solette
  • une petite poignée de romarin hachée finement au couteau
  • 100 g de poudre de noisettes
  • du beure au sel marin
  • un jaune d’oeuf
  • sel et poivre

Et pour la préparation :

Mélangez la poudre de noisettes avec le romarin effeuillé à la main.

Cassez un jaune d’oeuf dans un petit bol.

Badigeonnez de jaune d’oeuf la partie sans peau grise (je conserve toujours la peau sur les soles lors de la cuisson) et passez dans le mélange noisettes et romarin de manière régulière.

Faites fondre le beurre dans une poêle puis mettez la solette côté peau d’abord. Baissez légèrement le feu, il ne faut pas que ça cuise trop vite.

Laissez 2 minutes environ puis retournez pour faire cuire l’autre face. Arrosez régulièrement la chair du poisson avec le jus.

Salez légèrement et poivrez. Comptez environ 2/3 minutes, ça cuit très vite.

Présentez avec une poêlée de petites pommes de terre grenailles elles aussi revenues dans du beurre et un peu de romarin.

Je ne vous mens pas en affirmant que c’est délicieux… Voyez ce qui reste dans l’assiette !

Print Friendly, PDF & Email

4 Responses

  1. michette dit :

    Je suis certaine que c'est délicieux avec ce mélange de romarin et de noisette.
    bises

  2. Marielle dit :

    Ah ouais… à voir l'arête toute nute, cela devait être franchement bon !
    Par contre, on ne me fera pas plaisir avec une sole car ce n'est pas du tout mon poisson préféré. Je sais, je suis une "drôle" !
    Mon poisson préféré est le bar. Eh oui !

    Gros bisous.

  3. colibri dit :

    J'ai faim, je pique les deux dernières rondelles de patate ainsi que les miettes de sole avant de repartir avec cette belle recette !

Laisser un commentaire