Le gâteau de noce de Noirmoutier

9 réponses

  1. Daniele Vattier dit :

    J’ai trouvé cette galette ce matin au marché de l’Epine .j’ai donc cherché sa provenance ,et suis ravie d’ apprendre toutes ces choses.je dois attendre d’avoir déjeuner pour avoir le doit d’y gouter ha la la que c’ est long .j ai aussi acheté un flan maraichin dont j espère qu’ il sera aussi bon que celui que je dégustais a Sion

  2. Evelyne dit :

    j’ai hâte de goûter ce gâteau_ hélas c’est trop tard pour aujourd’hui!_ il me rappelle étrangement le gâteau minute (il n’a pas du tout la même consistance que le gâteau minute de la région de Fontenay) qu’on faisait dans la région sud de Luçon pour les grandes occasions.
    J’en profite pour m’inscrire à la newsletter trop contente de pouvoir enfin retrouver des recettes anciennes!

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonjour Evelyne, le gâteau minute n’a pas la même texture, c’est plus près du gâteau de Savoir. Le molet de noce s’apparente à une galette. Contente de vous voir arriver sur ma page, et je vous souhaite la bienvenue et de continuer à trouver votre bonheur et vos gourmandises sur mes pages.
      Amitiés gastronomes et gourmandes,

  3. Pavageau Elisabeth dit :

    Miam miam !!! de plus c’est un gâteau qui se garde très bien si pas trop de gourmands autour de la table… Merci Marie et belle soirée.

    • mariefrance.thiery dit :

      Oui Elisabeth, j’ai lu qu’il se conservait dans des boîtes en fer. C’était un gâteau assez consistant. Tu dois le connaître, toi qui vis à Noirmoutier. Tu sais où en trouve sur l’île ?

  4. jean-Michel 71 dit :

    Bonjour,

    Comment, me suis-je dit, à Noirmoutier, on écrit molet avec un seul “L” ? Ce ne doit pas être sans raison !
    J’ai cherché et j’ai trouvé la définition du molet. Un soupçon d’imagination et un détournement quelque peu coquin permettent de donner une toute autre signification au molet.
    Peut-être même l'”objet” d’une strophe de la chanson grivoise que vous citez.

    Molet : jeu de calibres en bois permettant de mesurer l’épaisseur et la profondeur d’une rainure, pour y ajuster la languette (Source : http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/molet)

    Comment savoir si…

    Quant aux proportions données par Fine Potoune, elles me rappellent peu ou prou celles mentionnées par Ginette Mathiot dans son livre «400 recettes pour 100 convives».

    Qu’importe, je partage la sagesse d’Alphonse Daudet : “La gourmandise commence quand on n’a plus faim”.

    Cordialement,
    Jean-Michel 71

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonsoir Jean-Michel,
      J’ai eu un doute moi aussi, je me suis demandée si j’avais bien lu. Et je ne mets pas en doute l’orthographe de la personne qui a écrit l’article sur la revue de l’association noirmoutrine. Je ne sais si l’explication que vous donnez est la bonne, mais ça me rend curieuse de le savoir et je vais lancer la question sur un forum local.
      Bonne soirée, bonnes gourmandises.

  5. mariefrance.thiery dit :

    Coucou Hélène, ça me fait plaisir de te voir en ce dimanche et je suis heureuse que cette évocation te plaise. Je sais que toi aussi tu es attachée à toutes ces traditions et que tu les partages aussi. Merci de ta visite et bon dimanche en famille.

  6. Quelle jolie évocation de coutumes passées !C’est sûr, la recette que tu nous proposes prend une toute autre saveur à la lecture de ces lignes … C’est chouette que des gens se regroupent pour tâcher de rassembler, tant qu’il en est encore temps, les souvenirs des Anciens, de façon à ne rien perdre de ces vieilles traditions … Je prends bien sûr la recette du gâteau que tu nous as, j’en suis sûre, transmise de la façon la fidèle possible.
    Bises et bon dimanche
    Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.