Gâteau manqué de Proust

Un amour de gâteau manqué, du côté de chez Proust. C’est la douceur du jour que je vous offre, issue d’un joli ouvrage d’une non moins jolie collection d’ouvrages dédiés aux artistes.

La cuisine selon Proust, aux Editions Chêne, nous fait plonger dans l’univers culinaire du grand écrivain. Au fil des pages, on y déguste ses petites madeleines, ou souvenirs d’un esthète très gourmand tout en évoluant dans l’atmosphère raffinée d’un autre siècle à la saveur surannée, lors de dîners donnés par les mondains ou mondaines de l’époque. gâteau manqué de Proust

C’est joli, empli de douceurs, de repas de famille ou d’amis, de tables délicatement arrangées dans la salle-à-manger, sous un bouquet de lilas, dans la cuisine près du poêle ancien ou à l’ombre des fleurs du jardin.

la cuisine selon Proust

Vous l’aurez remarqué sur les photos, mon gâteau manquait un peu de cuisson. C’est ma faute, je l’ai sorti trop tôt. Il a malgré tout été apprécié et je le referai à l’occasion.

INGREDIENTS

  • 100 g de beurre
  • 150 g de farine
  • 6 œufs
  • 200 g de sucre semoule
  • 1 gousse de vanille bourbon
  • 1/2 verre à moutarde de rhum brun
  • 1 pincée de sel

la cuisine selon Proust

PREPARATION

Préchauffez le four thermostat 180°.

Séparez les jaunes des blancs d’œufs.

Dans le bol du robot, mélangez les jaunes avec le sucre et les grains de la vanille ouverte et grattée.

Dès blanchiment de la préparation, ajoutez la farine, progressivement en continuant à mélanger.

Versez le beurre fondu et le rhum et mélangez encore quelques secondes jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.

Incorporez la moitié des blancs en mélangeant bien l’ensemble.

Ajoutez délicatement le reste des blancs sans trop mélanger pour garder le volume à la préparation.

Enfournez à 180° pendant 30′ puis baissez à 160 et poursuivez la cuisson pendant 15 minutes supplémentaires.

Sortez le gâteau du four. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau.

gâteau manqué de Proust

Vous pouvez l’accompagner de confiture ou crème fouettée.

… Les dames des châteaux voisins… venaient à la messe « dans leurs attelages », non sans acheter au retour, chez le pâtissier de la place, juste après avoir quitté l’ombre du porche où les fidèles en poussant la porte à tambour semaient les rubis errants de la nef, quelques-uns de ces gâteaux en forme de tours, protégés du soleil par un store, – « manqués », « saint-honorés » et « génoises », – dont l’odeur oisive et sucrée est restée mêlée pour moi aux cloches de la grand-messe et à la gaieté des dimanches.

(Préface à « Sur la lecture »)

NOTE

Dans la même collection, j’ai aussi la cuisine selon Monet, un ouvrage tout aussi agréable à savourer.

INFOS UTILES

LA CUISINE SELON PROUST

Editions Chêne

Préface de Alain Sanderens

Print Friendly, PDF & Email

5 Responses

  1. anny dit :

    absente quelques jours
    et que de belles et bonnes recettes à découvrir
    je commencerais pas celle ci
    bises ANNY

  2. Sympa ce gateau. Cette recette n’a pas l’air vraiment dur. Il faudra que je teste 😉

Laisser un commentaire