Mes invitations gourmandes… Salade de chèvre truffé et écrevisses, rôti de magret de canard basse température…

Un dîner bien agréable entre amis hier soir et l’occasion de tester de nouvelles recettes et surtout une découverte culinaire et gustative pour moi, la truffe.

Elle m’avait été offerte récemment et j’attendais donc le moment de la tester avec des invités.

J’ai choisie pour la préparer une recette trouvée dans un magazine Thuriès de novembre 1992 (acheté récemment dans un vide-greniers !) que j’ai aménagée en y ajoutant des écrevisses que mon voisin venait de m’amener le matin même, fraîchement pêchées dans les marais du coin.
Voici notre menu :

Coupe de champagne au sirop de coquelicots et petites baies cristallisées d’arbousier,
Petits toasts foie de lotte aux épices douces (ramenés de l’Ile d’Yeu, c’est délicieux),
salade de crotin de Chavignol et lamelles de truffes, écrevisses tièdes,
rôti de magret de canard en cuisson basse température et pommes de terre vitelote poêlées,

Plateau de fromage avec tome des Pyrénées ramenée le week-end dernier + confit de Jurançon,
Nougat glacé.
Je commencerai aujourd’hui avec la recette de la salade de chèvre, demain celle du magret, pour le dessert je n’ai malheureusement pas pensé à prendre les photos, je vous donnerai quand même la recette car c’est excellent et facile à faire.

Cette recette est à réserver pour les jours de fête car elle coûte assez cher à cause de la truffe et des écrevisses, je n’ai pas trop de mérite puisque je n’ai payé aucun des ingrédients.

Les ingrédients pour la salade gourmande (pour 6 personnes) :

– 1 truffe fraîche,
– 4 crotins de Chavignol,
– 6 tranches de pain à griller (j’ai pris chez mon boulanger un excellent pain de maïs),
– ail,
– 3 càs d’huile de truffe,
– 1 càs de vinaigre de Xérès,
– sel, poivre,
– salade de mesclun,
– écrevisses (Il y en avait une cinquantaine).

Préparation :

1 – Faites bouillir de l’eau avec un sachet de court-bouillon pour poisson et plongez-y les écrevisses pendant 5 minutes ; Egouttez-les ensuite, laissez refroidir et châtrez-les en enlevant le petit fil noir. Ensuite décortiquez-les en en conservant 6 des plus grosses pour la décoration ;

2 – Frottez une assiette avec de l’ail ; découpez la truffe en 12 lamelles fines et disposez-les sur l’assiette, assaisonnez avec sel et poivre, l’huile de truffe et le vinaigre ; couvrez de film transparent et réservez à température ambiante une petite heure, le temps que les parfums se diffusent.

3 – Frottez les tranches de pain avec une gousse d’ail.

4 – Coupez les crotins de manière à récupérer 12 tranches épaisses.

5 – Sur chaque tartine de pain, déposez une tranche de chèvre, une truffe, puis une autre de chèvre et une dernière lamelle de truffe ;

6 – Avec une cuillère mettez un peu de la vinaigrette de macération sur chaque tartine ;

7 – Mettez à four chaud – th. 7/8 pendant une dizaine de minutes ;

8 – Pendant ce temps préparez la vinaigrette pour la salade de mesclun : 2 càs d’huile de truffe, 1 càs de vinaigre de Xérès + l’armagnac de macération de la truffe ;

9 – Dans une poêle faites rapidement revenir dans un peu d’huile de piment les écrevisses (même celles qui ne sont pas décortiquées et flambez au cognac) ;

10 – préparez les assiettes en disposant la tartine de chèvre, puis la salade de mesclun et sa vinaigrette, les écrevisses décortiquées et l’écrevisse de présentation.

Autant être honnête, j’ai été un peu déçue par la truffe et n’ai pas retrouvé ce fameux parfum tellement vanté par les amateurs ; est-ce que cela venait du fait qu’elle macérait dans de l’Armagnac, ce qui m’avait rendue dubitative, car je craignais que celui-ce ne prenne le dessus ?
Je renouvellerai cependant l’expérience en espérant avoir l’occasion d’en trouver de bonne qualité.
Qu’avons-nous bu avec ce plat ? Le choix n’était pas facile, j’avais éliminé les vins doux, trop sucrés pour la truffe, le rouge qui ne me semblait pas convenir non plus, et j’ai finalement opté pour un Tariquet, à la fois sec et fruité et que tous autour de la table ont apprécié.

A demain pour la suite les amis…
Print Friendly, PDF & Email

10 Responses

  1. *manue dit :

    coucou
    toi aussi tu es à fond dans le Vendée Globe !!!!!
    c’ets formidable j’y suis allée le 7/11 et je n’ai pas manqué de mettre un topo sur mon www.

    bisous

  2. Henriette dit :

    Bonsoir Marie-France,
    Quel menu ! J’en ai l’eau à la bouche! Je crois que le rôti de canard à la vitelotte va vite se retrouver dans nos assiettes.Mon homme le préfèrera certainement aux brocolis, car, lui non plus n’est pas tellement fan de ce légume, c’est pour cela que je le cuisine avec autre chose, pour que ça passe mieux!
    Bonne fin de semaine malgré la pluie et amitiés,

  3. mickymath dit :

    coucou Marie France, je me réjouis aussi de te connaitre! ça va aller, pas de stress! riiire!! biises micky

  4. romain dit :

    quel menu! pourquoi vit on si loin ? vendée vaucluse trop loin tout ça!!
    est ce que le message précédent veux dire que tu participes au diner presque parfait??? ça me plairait ça car je regarde!
    dommage vraiment parce que coté écrevisse j’ai un bon fournisseur!!

    bises

  5. wahouu tu as concocté un menu de chef

  6. Hélène dit :

    un menu 3 étoiles !!! La cuisson a basse temptérature est vraiment excellente.

  7. Philou dit :

    J’ai bien lu, un crottin, de la truffe, des écrevisses … ? Qui a dit que le paradis n’était pas sur terre ?
    Bises

  8. Eol dit :

    Quel beau repas, ça a du être une réussite au niveau des papilles!

  9. Zine dit :

    Quel menu de fête, je suppose que le canard était challandais ?

Laisser un commentaire