Le flan maraîchin…

26 réponses

  1. couton dit :

    La pâte “sablé” que vous proposer n’a rien a voir avec le fion maraichin de bougne qui est une pâte lisse

  2. Ladybug dit :

    Testé et approuvé ! Il était même encore très bon 2 jours après. Pour ceux qui n’ont pas de bâton de cannelle sous la main , j’ai mis une demi cuillère à café de cannelle moulue dans le lait, et j’ai trouvé ca bien équilibré.
    Merci pour la recette !

    • mariefrance.thiery dit :

      Merci Lady Bug, j’en suis ravie. Bâton ou cannelle moulue, effectivement on arrive à un même résultat, c’est une bonne idée. Merci à vous pour ce retour.

  3. Ladybug dit :

    J’arrive bien après la publication de la recette… besoin d’un conseil, pensez vous qu’on puisse préparer le flan maraichin la veille au soir pour le déguster le lendemain midi ? Et si oui, en le conservant au frigo, ou à température ambiante ?
    Merci !

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonjour Ladybug, et pardonnez-moi pour le retard à vous répondre.
      Vous pouvez bien entendu le préparer la veille, aucun souci il se conserve très bien.
      Il vaut mieux le mettre au frais en raison des œufs au lait et pour éviter que la pâte ne prenne l’humidité, enveloppez-le dans un papier sulfurisé.
      Je vous souhaite une belle recette, n’hésitez pas à repasser me donner vos impressions. Bonne journée.

  4. tahir dit :

    le recette ancestrale était de mettre une feuille de laurier quelque minute pour aromatiser le maraichin
    https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=recette+ancestrale++flan+maraichin

    • mariefrance.thiery dit :

      Non, absolument pas Tahir. Ce n’était une pratique ancestrale généralisée, loin de là. Je suis moi-même d’origine maraîchine, j’y vis toujours et jamais je n’ai vu mes grands-mères ni ma maman mettre des feuilles de laurier. Ce que l’on appelle le marais du nord-ouest vendéen couvre une zone allant de Saint-Jean-de-Monts, Sallertaine, Challans… et quelques autres communes du continent et aussi l’île de Noirmoutier. Par conséquent je ne remets pas en cause que cela se soit fait par quelques familles sur Noirmoutier, comme vu dans le reportage, mais ça n’était pas la règle ancestrale, loin de là. Actuellement, dans le cahier des charges de la recette doit apparaître la cannelle. Il y a une centaine d’années, la cannelle n’était pas forcément un ingrédient que l’on trouvait facilement, et il est plausible que certaines familles aient choisi de parfumer le fion avec ce que l’on trouvait le plus facilement et qui était fort en arômes, c’est à dire le laurier. Mais ça reste une habitude isolée. Après l’émission, dans le doute, j’avais posé la question à de nombreuses dames anciennes du coin qui n’ont jamais fait ainsi. De même, la façon de cuire la pâte au bain-marie ne correspond pas à la véritable façon de procéder. La pâte du fion doit être échaudée, c’est à dire trempée intégralement dans l’eau. Dans la recette que vous m’indiquez ce n’est pas le cas, c’est un simple bain-marie. Mais bon, comme toutes les recettes de famille, chacun adaptait ensuite à sa façon et il n’y a pas matière à y trouver à redire. Dans tous les cas, le fion c’est délicieux.

  5. Anonymous dit :

    Bonsoir et merci Marie-France
    Grâce à vous et votre réponse à ma question, je vais bientôt réaliser ce dessert.
    Je vous en donnerai des nouvelles.A bientôt.

  6. Marie-France dit :

    Bonjour cher visiteur,
    Il est préférable de laisser légèrement tiédir le lait, vous avez entièrement raison, je vais le rajouter dans mon article, c'est un oubli. De plus, je fouette vigoureusement mes oeufs au départ en ajoutant le lait progressivement par toutes petites quantités, pour bien délayer l'ensemble.
    Merci de votre visite et bonne réussite de ce flan qui est très

  7. Anonymous dit :

    Bonjour
    Vous mélangez le lait bouillant avec les oeufs, ça ne les cuit pas aussitôt ?
    Ou il faut laisser tiédir le lait avant ?
    Merci pour l'info car j'ai bien envie d'essayer votre recette.

  8. Guillaume dit :

    Ce flan particulier a l'air très appétissant.
    N'hésitez pas à nous proposer la recette sur http://www.regioneo.com/recette/propose
    Merci.

  9. Marie-France dit :

    Bonjour Domie, ça fait plaisir de te lire… Tu vois, moi de mon côté, je ne connaissais pas la version en pâte feuilletée.J'avais plutôt l'habitude de voir en pâtes sablée ou brisée.
    Il faudra un jour que tu pousses la porte de la Marine, car c'est vraiment un moment exceptionnel qui te sera réservé. Même la brasserie, à côté (les cuisines sont communiquantes) est tout aussi

  10. domie dit :

    Je suis une inconditionnelle de la tarte au flan et cela depuis mon enfance mais je ne connaissais que la recette avec pâte feuilletée.
    Et là, je découvre qu'il existe une autre manière de préparer le flan, manière assez surprenante de sucroît !
    Je reviens tout juste d'une semaine à Noirmoutier et j'ai pu constater par moi même que ce flan figure en bonne place dans les

  11. Très joli fion !
    Mais j'ai une préférence pour l'appareil dans lequel on a mis de la crème pour ce genre de chose…

  12. la cachina dit :

    cela à l'air alléchant à souhait
    l'échaudée est remise en avant par pas mal de boulanger dans notre coin aussi, mais seulement vers Noêl
    c'est une technique qui c'est vrai demande un vraie tour de main spécifique
    bonne fin de semaine

  13. CUISINEFL♥ dit :

    Coucou Marie France !

    Cela fait un petit moment que je ne suis pas venue sur votre blog !

    Votre flan me parait très appétissant ! J'imprime la recette, il faut que j'essaie, car il me semble meilleur que le flan pâtissier. Merci à vous pour la recette, vos photos me font saliver.

    ♥ Bisous ♥ du Canada

    Amicalement, Fl♥rence

  14. Ca donne envie en tout cas, fion ou pas. Une recette que l'on retrouve un peu dans toutes les régions avec des variantes. Chez nous aussi, le flan est un classique historique. Je me laisserai bien tenter par ce flan, même en plein soleil de juillet dans une chaise longue avec un bon café. Mmmmmm

  15. Lily dit :

    Bien contente d'avoir cette recette dont je n'avais jamais entendu parler ! J'aime bien les œufs aux lait, alors là, ça va être le must !
    Joyeux printemps au p'tit mari !

  16. Marie-France dit :

    Mon petit gars astronomique, si je ne te savais pas marié à une vendéenne et que je ne connaissais pas ton humour, je te botterais le c.. pour outrage à la culture vendéenne -:))) Promis…. la prochaine fois que tu viens en Vendée, je te paie quand même un verre de troussepinette !

    Philippe : qui compose le jury de l'AIPPV ? (je ne remets pas en cause, surtout, leur avis, c'

  17. PHILIPPE dit :

    Hélas Marie-France, il manque un élément incontournable.
    En effet, les jurys du dernier concours de L'A.I.P.P.V étaient intraitables sur le fait… pas de cannelle, pas de prix.
    alors, cannelle ou pas cannelle ? En tous cas, je me damnerai pour un vrai fion et honnêtement, celui-ci me plairait bien !!!!

  18. Canotte dit :

    Ce matin j'ai tenté de mettre un commentaire mais il ne voulait pas.
    Je trouve cette recette toute simple savoureuse.Entre le Saint-Genis de Tiuscha et le flan de Marie-France, j'ai bien pris deux kilos. Aïe Aïe….

  19. Marielle dit :

    Mmmm… qu'il doit être bon ce flan.
    Bon anniversaire à Patrice et bises de ma part.
    Bises pour toi aussi hein !

  20. Anonymous dit :

    Ca s'appelle le fion, parce que la Vendée en limite de la Bretagne (d'ailleurs y'a pô de limite entre les 2 car il y a la loire Atlantique) c'est le "trou du c… du monde" ! ! ! . . .
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Le gars astronomique, marié à une fille de Neu-Neu Land . . .

  21. Marie-France dit :

    Merci Colibri, je fais une bise à Monsieur de ta part -:) Si tu essaies, tu me diras le résultat ?
    Bonne reprise… j'irai lire chez toi ton compte-rendu de vacances…

  22. colibri dit :

    C'est le genre de gâteau dont je ne laisserai pas une miette au voisin, heureusement que Petit Mari a déjà pris une part, sinon je partais avec tout entier !!! Merci, Marie-France, pour cette recette que je vais immédiatement expérimenter ce we, et bon anniversaire à monsieur !
    PS : l'épine noire n'était même pas en pousse encore quand j'étais en Bretagne, pas pu faire la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.