La Mizotte de Vendée n’est plus

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Michael dit :

    Bonjour,

    C’est un bien triste article sur deux plans.

    D’abord sur le plan de l’identité régionale, quelque soit l’origine du fromage, la mizotte, c’est la vendée… en tout cas c’est ce que les vendéens disent et ils le disent avec fierté. Plus de mizotte en vendée, c’est comme l’Aveyron sans roquefort…

    Ensuite sur le plan consommateur. Je ne vais pas faire l’histoire avant qu’elle se produise mais je doute que cette triste nouvelle arrive jusqu’au oreilles des consommateurs….ils vont continuer de croire à la belle histoire de la “mizotte Vendéene” alors qu’elle ne sera plus produite sur place.

    Pour ma part, j’ai grandi en Aveyron avant de m’installer il y a deux ans en Vendée. J’ai cru pendant très longtemps que le roquefort société était une marque indépendante avant de découvrir récemment que Société appartenait a Lactalis. Le roquefort a cependant une chance que la mizotte n’a pas, il doit être produit a roquefort pour être appelé roquefort.

    • mariefrance.thiery dit :

      Merci Mickaël pour ce commentaire constructif. J’ai cru lire récemment que la Mizotte réapparaîtrait de nouveau, mais en tout cas plus fabriquée hélas en Vendée.
      Je le croyais moi aussi pour Roquefort Société !

  2. cuisinek dit :

    Si Frédérique veut sauver tout ce qui va disparaître… qu’elle mette la main au porte-monnaie. Comme le fait remarquer MarieFrance ce n’est pas en payant tout AU-dessous du prix que nous garderons les bons produits, les activités peu rentables… En ce qui concerna la Mizotte : ceux qui pleurent auraient se “réveiller plus tôt”… et la plupart n’en n’ont certainement jamais mangé ! Un excellent fromage blanc bio, de ferme, n’a rien à voir avec le même moins cher “grand public”.

  3. Frédérique dit :

    Pfffffffff…y en a ras le bol de toutes ces disparitions de produits régionaux……

    • mariefrance.thiery dit :

      Rentabilité… mondialisation…. prix bas… consumérisme de masse…. Nous avons tous notre part de responsabilité dans cette chaîne. Nous-mêmes consommateurs, il serait temps que nous acceptions de payer le juste prix du produit et non pas aller toujours au moins cher. Bon week-end Frédérique.

Et si vous laissiez un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.