Foutimassons, tourtisseaux, bottereaux

Qu’on les appelle foutimassons ou massons, tourtisseaux ou encore bottereaux, ces petits gâteaux, sortes de beignets se préparent traditionnellement pour le mardi gras, dans toute la Vendée.

tourtisseaux bottereaux foutimassons

La dénomination varie selon le terroir du département.

  • Dans le bocage (Montaigu, Les Herbiers…) – tout comme dans la région nantaise, les Deux-Sèvres et la Vienne – on parle de bottereaux.
  • Dans tout le pays maraîchin du Nord-Ouest – Marais Breton Vendéen – et à l’Ile d’Yeu, ils prennent le nom de foutimassons, voire massons.
  • Dans le Bas-Bocage, la plaine (Luçon, Fontenay-le-Comte), le Marais Poitevin et sa partie littorale, ils deviennent des tourtisseaux.

Les recettes se nuancent elles aussi, selon les familles. Chacun y amène sa touche personnelle : la quantité d‘œufs, de beurre, l’alcool ou le parfum. Les formes de ces petits beignets peuvent être rectangulaires ou en petits losanges. Chez moi, dans le marais, il me semble qu’on trouvait plus souvent des losanges.

bottereaux, foutimassons tourtisseaux

Je vous ai déjà donné plusieurs recettes, que vous pouvez retrouver dans l’article ICI. J’ai eu envie d’en tester une autre. Et au lieu d’utiliser de la levure chimique, j’ai mis dans la pâte de la levure fraîche de boulanger (sur les conseils de ma copine nantaise Dominique ICI). Le résultat est spectaculaire, car effectivement les beignets sont bien gonflés, comme des petits coussinets.

A noter que certaines recettes traditionnelles ne prévoyaient pas de levure. Les beignets étaient certes moins levés, mais n’en restaient pas moins savoureux (voir mes recettes précédentes).

INGREDIENTS des tourtisseaux, foutimassons ou bottereaux

  • 500 g de farine
  • 15 g de levure fraîche de boulanger
  • 250 g de sucre
  • 250 g de beurre
  • 5 cl de lait
  • 2 œufs
  • Rhum brun pour le parfum
  • huile de friture
  • sucre glace ou sucre cristallisé pour la touche finale

PREPARATION

Le levain

Emiettez la levure dans de l’eau tiède. Diluez et laissez reposer 15 minutes pour qu’elle fermente.

La pâte

Tamisez la farine dans un saladier (ou le bol du robot). Faites un puits au milieu et cassez les œufs. Commencez à amalgamer puis ajoutez le levain, le sucre,  le beurre fondu et tiédi. Mouillez avec le lait et enfin le rhum ou autre parfum.

P1220433

Pétrissez jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Roulez la pâte en boule. Recouvrez le saladier d’un linge et laissez reposer.

P1220435

J’ai préparé la pâte la veille de son utilisation. Elle avait carrément doublé de volume le lendemain.

foutimassons bottereaux tourtisseaux de Vendée

La cuisson

Faites deux pâtons avec la boule. Vous les utiliserez en deux fois. Vous pouvez éventuellement en congeler un des deux si vous en avez trop.

Etalez le pâton au rouleau à pâtisserie, sur votre plan de travail fariné. Faites en sorte qu’il soit bien rectangulaire.

Découpez de larges bandelettes. Dans ces bandelettes, détaillez des losanges.

Faites chauffer l’huile de friture. L’huile doit être bien chaude (environ 180°).

Aidez-vous d’une écumoire pour plonger la pâte dans l’huile bien chaude. Laissez dorer et retournez-les.

beignets de carnaval vendéens

Le fait de retourner les foutimassons dans l’huile s’appelle virer. Autrefois, on les virait dans la graisse et non pas dans l’huile.

Sortez-les sans attendre dès qu’ils ont une couleur dorée claire. Saupoudrez de sucre glace ou de sucre cristallisé.

L’image du jour

Au pays maraîchin, une paysanne allant vendre ses œufs au marché de Challans.

AU-PAYS-MARAICHIN-I-allant-vindre-mes

Print Friendly, PDF & Email

14 Responses

  1. gut dit :

    Ils ont l’air on ne peut plus délicieux !! J’aime beaucoup les beignets, ils n’ont qu’un seul défaut : ils sont riches.. mais bon mardi gras ce n’est qu’une fois par an ! merci beaucoup d’avoir partagé ta recette sur cuisine à thème !! bises

    • mariefrance.thiery dit :

      Exactement Claudine, et après Mardi Gras, normalement (je dis bien normalement) c’est le Carême pour ceux qui suivent les préceptes de la religion chrétienne, c’est pour ça que ce jour-là on a le droit de manger gras sans complexer 😉

  2. Rien ne vaut la levure de boulanger, tu as bien eu raison de tester ! J’ai déjà testé pas mal de beignets mais pas les vrais vendéens va falloir que je me rattrape vite fait hein Marie-France ! Bises.

  3. Lily dit :

    Ah, je viens d’apprendre une grande nouvelle : c’est que ma mémé était du bas- bocage ! En effet, originaire de Mouchamps, elle nous faisait tous les ans des tourtisseaux. Mais sa fierté l’empêchait de prononcer ce mot que je viens de découvrir. Hi, hi !

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonjour Lily,
      ah ! oui, Mouchamps, je vois bien. Ce n’est pas très loin, et j’aime beaucoup ce coin de Vendée. Contente de t’avoir remémoré des souvenirs d’enfance.
      Je t’embrasse.

  4. Domie dit :

    Contente que tu sois séduite ! Ils sont très gourmands et cela n enleve rien à la recette traditionnelle. Sans levure, levure chimique. Levure de boulanger. Autant de recettes validées.

  5. aurelia dit :

    bonsoir je vais essayer dès demain ils m ont l’air délicieux .je vous dit sa demain après le gouter .

  6. ROY dit :

    Merci beaucoup pour ces recettes. Originaire de la Vendée, Jard Sur Mer plus précisément, j’ai des superbes souvenirs de ma grand-mère, elle nous préparait des gros saladiers de tourtisseaux à la période du carnaval. Malheureusement, elle est partie sans avoir eu le temps de nous transmettre sa recette . J’ai une petite question, peut-on préparer la pâte avec un levain naturel ? Merci et bonne continuation. Mireille

    • MarieFrance.Bertaud dit :

      Bonjour Mireille,
      Bien sûr, vous pouvez le préparer avec un levain naturel. J’avoue que je maîtrise très mal le levain, mais si vous en avez n’hésitez pas. Vos beignets seront bien gonflés et encore meilleurs.
      Je vous souhaite une belle journée.

  7. Gene dit :

    Bonjour. Apres avoir fait une 1ère fois votre recette le résultat était plutôt décevant : pâte bien trop molle (j’ai dû rajouter un grand nombre de c à s de farine pour que la pâte se forme et se tienne . La grosse quantité de beurre et de sucre n arrange rien et à la dégustation le sucre domine trop (pas besoin d en saupoudrer). J ai qd même refait cette recette me disant que j ai dû louper un chapitre et bien non même résultat. Dommage mais je vais essayer les recettes que vous avez indiqué dans cet article. Je ne désespère pas de faire des bottereaux.

    • MarieFrance.Bertaud dit :

      Bonjour Gene, je suis très étonnée car j’ai eu il y a peu un retour positif sur mon compte facebook. J’en suis vraiment désolée, et je ne saurais expliquer pourquoi vous avez eu ce résultat. J’espère que les autres recettes testées auront été plus concluantes.

Laisser un commentaire