La biguenée soullandaise

La chandeleur approchant, je vous offre une petite recette du terroir vendéen, la biguenée soullandaise.

Cette grosse crêpe aux lardons est typique du marais, en Vendée et notamment de la région de Soullans, près de Challans.

On ne la mange plus guère de nos jours, c’était un plat simple et rustique que nos grand-mère et mamans préparaient autrefois, il était peu coûteux et nourrissait une famille entière.

En voici les ingrédients 

– 250 g de lard de poitrine fumé ou salé,
– 1 CàS de graisse de porc ou d’oie,
– 250 g de farine,
– 3 oeufs entiers,
– 1/2 litre de lait,
– 2 CàS d’huile ou de beurre fondu,
– une pincée de sel.

Je n’avais que 125 g de poitrine, et j’ai mis 125 g de farine, 2 oeufs, 25 cl de lait, pour deux c’était largement suffisant.

LA PATE A CREPES

Dans une terrine, mettez la farine, les oeufs et le sel. Versez le lait petit à petit en délayant le tout. Ajoutez l’huile ou le beurre fondu (j’ai mis du beurre). Laissez reposer la pâte au moins deux heures. Elle doit être assez épaisse.

Coupez les morceaux de lard en petits dés. Faites-les frire à la poêle dans la graisse de porc ou d’oie. Quand ils sont dorés, versez la pâte à crêpes par dessus.

Lorsqu’un côté est cuit, retournez pour faire cuire l’autre côté puis faites glissez sur un plat et servez chaud avec éventuellement une petite salade verte.
Retrouvez une autre variante de cette recette ICI.
Print Friendly, PDF & Email

8 Responses

  1. Titinette dit :

    J’adore les recettes régionale. Petite, lorsque nous voyagions en France ou ailleurs, maman nous faisait découvrir la cuisine locale. J’ai gardé ce plaisir. Merci !

  2. pascaloue dit :

    superbe recette que je connaissais pas ! et aussi l’histoire du baiser trés originale, bravo et à bientôt

  3. Joëlle dit :

    Encore une belle page d’histoire et une recette mise en images avec talent. Merci beaucoup

  4. Annabelle dit :

    Je cherche cette recette depuis des lustres! Ma grand mère originaire de Commequiers nous la cuisinait c’est un souvenir d’enfance! Merci! Avec maman, nous avions pour habitude de rajouter un demi sachet de levure pour aérer la crêpe.

  5. RONDEAU dit :

    Ma mémé en fesait et ol étai vrai bon; Ah bé dame!

  6. sauvetre pascal dit :

    bonjour, dans le nord de la gironde (le pays gabaye de langue est de culture poitevine saintongeaise ) on fait une pate à crêpe épaisse sucrée que l’on verse sur des pommes de terre rissolées, ma grand-mère l’appelée la crêpe ramée , déformation de cramée ? car volontairement on la faisait attrapée sur une face, on mangé beune dans tieu temps.

    • MarieFrance.Bertaud dit :

      Je réponds avec énormément de retard à tous mes commentaires, mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ? Je me console comme je peux ! En tout cas, merci Pascal pour cette super idée. J’adore apprendre d’autres recettes du terroir, et la vôtre doit être diablement bonne. Bonne soirée, amitiés gourmandes.

Laisser un commentaire