Escarboeuf charolais au vin blanc

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Stéphane Giraud dit :

    Bonjour
    Félicitations pour votre recette, mais c’est une recette connue en Saône et Loire que j’ai pu voir dans des restaurants dans les années 90 mais à la place de la joue de boeuf c’était plutôt une entrecôte charolaise

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonjour Stéphane,
      Oui, absolument et d’ailleurs je le précise dans le lien noté dans l’article, car j’ai déjà proposé cette recette ainsi que toute son histoire et l’origine qui m’avait été contée par son créateur dans un autre article précédent (lien indiqué en début de l’article).
      Bonne journée, en m’excusant de n’avoir pas répondu plus tôt car j’ai été très occupée cet été et j’ai délaissé le blog.

  2. mariefrance.thiery dit :

    Je recopie ici fidèlement un commentaire que Jean-Michel m’a demandé de retranscrire :

    Bonjour,

    Le commentaire de Madame Ophélie Motet me fait énormément plaisir pour vous. Il signe la reconnaissance de votre travail et en atteste la qualité.
    La Maison du Charolais est à une petite soixantaine de kilomètres de mon domicile. Je ne pourrai pas ce week-end, mais la semaine prochaine, sauf abondance de neige à survenir, j’irai me chercher un “échantillon” d’escarbœuf originel. Et avec votre nouvelle recette comme guide, j’essaierai de faire aussi bien. J’y ajouterai, soyez en sûre, ma petite touche personnelle. Ne serait-ce que pour le vin…
    En parlant de vin, j’ai un petit regret. Celui que Madame Motet n’ait pas donné une appréciation sur mes propositions.
    Je demanderai conseil à la Maison du Charolais…

    Je vous souhaite un excellent week-end.
    Amicalement,
    Jean-Michel 71

  3. Bonjour,
    C’est avec un grand plaisir que je viens de lire cet article sur l’Escarboeuf® . Je me présente Ophélie, je suis chargée de mission à l’Institut Charolais, l’association qui développe ce fabuleux produit sous la Marque Charolais dans l’assiette. Je souhaitais juste apporté une précision, la recette a été mise au point par l’Institut Charolais en partenariat avec le Lycée Wittmer en lien avec la section des BTS QIABI (Qualité en Industrie Agroalimentaire et Bio-Industrie). Le produit est bel et bien commercialisé à la Maison du Charolais et il sera bientôt disponible dans les grandes surfaces de la région Bourgogne. Encore merci beaucoup pour nous raconter cette belle histoire.

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonjour Ophélie,
      Je suis ravie que cet article vous plaise, et que vous l’ayez remarqué déjà. Je suis heureuse moi-même d’avoir découvert ce plat du terroir et son histoire, et j’ai pris un grand plaisir à le faire comme à la déguster, aussi bien dans sa version vin blanc que dans celle au vin rouge. Je vais rajouter en vas de l’article votre précision.
      Sachez que je m’attache – à travers ce blog – à faire connaître au public les produits, producteurs, recettes de nos régions. Alors faire une petite incursion en Bourgogne, cette superbe région, c’est un vrai bonheur.
      Bonne soirée, et au plaisir de vous retrouver,
      Marie-France

  4. Stéphanie dit :

    Depuis que j’ai poussé la porte de votre blog la semaine dernière “grace” à votre article sur Michel delpech, j’y passe beaucoup de temps, c’est un “bouillon de culture” , un ravissement pour les papilles et le cerveau, et cette recette ci que dire sinon qu’elle va très vite prendre place dans ma cuisine. Vos livres aussi pourraient aussi bientôt occuper mon chevet.
    Continuez de faire du bien, merci

    • mariefrance.thiery dit :

      Quel plaisir Stéphanie de lire un tel commentaire, car ça me laisse penser que ce blog, que je fais depuis le début dans un esprit de pur plaisir – n’est pas vain. Ravie que ça vous plaise et ravie si en plus vous souhaitez découvrir aussi mes différents livres. Je vous souhaite un bon dimanche, et au plaisir de vous revoir, la porte vous est grande ouverte.

  5. Hummmmmmmmm… Tu me donnes faim avec ta recette !

  6. jlmaugis dit :

    désolé, je viens de voir la réponse en lisant plus en détail votre post.

  7. jlmaugis dit :

    bonjour, pourquoi vous mettez un ® après Escarboeuf ? C’est déposé ? merci

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonjour,
      Oui, si vous lisez l’article jusqu’au bout 😉 vous verrez que le nom escarboeuf a été déposé auprès de l’INPI par son créateur, Monsieur Acquaviva. Je parle du nom, parce qu’il n’y a pas de recette déposée.

Et si vous laissiez un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.