Pão-de-ló, le gâteau du Portugal

Le Pão-de-ló fait partie intégrante de la culture culinaire portugaise. Une véritable institution pour un gâteau dont l’histoire est beaucoup plus riche que les ingrédients mêmes de la recette.

Pao de Lo

Il aura fallu que je visionne récemment une vidéo pour découvrir cette pâtisserie. Prenez le temps de la regarder jusqu’au bout – UN CLIC ICI, vous verrez c’est magnifique. C’est en portugais, mais n’ayez crainte, les gestes se suffisent à eux-mêmes pour comprendre toute la transmission de ce plat traditionnel. La façon dont cette femme brasse avec le fouet ou à pleines mains la pâte est fantastique. Evidemment, de nos jours, le robot électrique a bien souvent remplacé les gestes ancestraux, mais il n’est pas interdit de s’inspirer de ces pratiques pour reproduire la recette.

Pao de Lo gâteau portugais

Le Pão-de-ló semble être une spécialité qui se sert à Pâques ou à Noël. Mais en discutant sur les réseaux sociaux, il apparaît que ce gâteau est tellement ancré dans l’histoire des familles qu’il est servi lors des repas de famille, quelle que soit l’occasion. Une madeleine de Proust comme me disait Ana, dont vous pouvez découvrir le blog ICI.

Il existe presque autant de recettes de Pão-de-ló – Pães de ló au pluriel – que de régions pour ce gâteau qui s’apparente à la génoise, et dont on aurait retrouvé les premières traces dans un couvent de femmes, au XVIème siècle (Lire tout l’historique sur le site Portugalinbox.com. Les portugais étant de grands voyageurs, la recette s’est exportée par la suite, notamment au Japon où elle est devenue le Kasutera.

Pao-de-lo

Comment est donc fait ce fameux Pão-de-ló : avec des œufs, beaucoup d’œufs même, du sucre et de la farine. Un point c’est tout ! Pas de beurre, parfois un peu de parfum comme le citron. Sa particularité d’origine, comme vous avez pu le voir sur la vidéo, c’est d’être cuit dans un grand moule en argile fermé par un couvercle. Cuit dans un four à bois, bien entendu, comme on faisait toute la cuisine à cette époque, même par chez nous.

J’ai glané sur le net les recettes. Elles sont nombreuses et différentes bien entendu, à part les ingrédients qui restent les mêmes. Certains ajoutent les blancs d’œufs en neige, d’autres pas.

Je savais pouvoir en trouver une chez Elvira. VOIR ICI.

Mais j’ai finalement opté pour une autre recette dont les proportions me semblaient bien adaptées au grand moule en terre cuite que je voulais utiliser, celle du site Cuisine portugaise. J’y ai juste ajouté le citron pour parfumer.

Pao de Lo gâteau portugais

Avant de passer à la recette, petit conseil : pour faire la cheminée comme indiqué partout, ne prenez pas comme moi un petit ramequin, car ce n’est pas une cheminée mais un cratère que j’ai fait ! Utilisez plutôt un verre, ce sera parfait.

INGREDIENTS

  • 12 jaunes d’œufs + 8 blancs d’œufs à conserver
  • 150 g de sucre
  • 130 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 citron
  • beurre pour graisser le plat
  • une cuillère à soupe de sucre au dernier moment

PREPARATION

Si vous prenez un moule en terre cuite (ou éventuellement argile comme indiqué dans la recette), mettez-le dans le four préchauffé thermostat 180°.

P1190150Sinon, c’est inutile.

Pendant ce temps préparez la pâte.

Soit au robot, soit à la main si vous avez le poignet vigoureux, mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre et le sel. Cette opération doit durer au moins 10 minutes.

Tamisez la farine et ajoutez-la progressivement en pluie fine tout en continuant à battre la préparation.

Prélevez les zestes du citron, pressez-le. Ajoutez zestes et jus à la pâte.

Battez les œufs en neige ferme. Intégrez-les petit à petit, délicatement, en veillant à ne pas faire retomber la masse. Il faut malgré tout que l’appareil soit bien amalgamé pour que vous ne retrouviez pas à la cuisson des traces de ces blancs d’œufs.

Sortez le plat du four en vous aidant de torchons ou maniques, car il est très chaud !

P1190154

Tapissez le plat avec du papier cuisson blanc en le faisant remonter sur les bords. Graissez-le avec le beurre. Mettez au milieu le verre. Versez la pâte tout autour.

P1190155

Enfournez pour environ 35/40 minutes maximum. Surveillez la cuisson en piquant la pâte avec la pointe d’un couteau. Elle doit ressortir sèche, mais il ne faut pas que votre gâteau soit – lui, trop sec !

Saupoudrez de sucre à la sortie du four.

pao de lo

Et voilà. C’est fini. Ce gâteau se présente traditionnellement avec le papier cuisson. Il se déguste au moment du café, du dessert… enfin, quand vous voulez, car il est absolument délicieux et très léger. Vous pouvez, comme je l’ai vu sur d’autres recettes, l’enduire d’un sirop (au citron par exemple) lorsque vous le sortez du four.

Bom apetite !

Print Friendly, PDF & Email

7 Responses

  1. Da Silva Macedo dit :

    Bonjour je fais cette excellant gâteau enfants petits enfants et arrières petits enfants en raffole mais je n arrive pas à trouver un moule en terre cuite ou argile pour le réaliser avec couvercle bien sûr pouvez vous m aider le prix m importe à condition qu il soit raisonnable bien sûr merci d avance

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonsoir Arlette,
      Je ne vais malheureusement pas pouvoir vous aider. Le moule en terre cuite que j’ai utilisé avait été acheté sur un marché dans le sud de la France, il y a des années de cela et il était surtout destiné pour réaliser des plats uniques, genre cassoulet. Il n’a donc pas de couvercle. Le moule spécial pao-de-lo dont vous parlez ne doit à mon avis se trouver qu’au Portugal. Par contre, peut-être pourriez-vous en faire réaliser un sur mesure par un potier, mais cela risque peut-être d’être cher. Essayez quand même de demander. J’ai essayé de taper « moules à pao de lo » sur Google mais je suis tombée sur des sites qui proposent des moules en acier, donc pas les traditionnels tels que vous voulez.
      Vraiment désolée Arlette, je n’ai pas la réponse. Mais je me dis qu’au Portugal, dans des brocantes comme il y a chez nous, peut-être trouve-t-on ce type d’ustensile traditionnel. Un voyage sur place s’impose 😉 Bonne soirée, et merci de votre visite.

  2. Gina dit :

    Bonjour,il y a de la crème au milieu on dirait non?

    • mariefrance.thiery dit :

      Bonjour Gina,
      Avec un peu de retard dont je m’excuse je vous réponds. Non il n’y a pas de crème au milieu, mais il est possible que mon gâteau manquait un peu de cuisson quand j’ai pris la photo ce qui expliquerait cet aspect.
      En tout cas, je vous le conseille, c’est vraiment très bon.
      Bonne fin de journée et au plaisir de vous revoir dans ma cuisine virtuelle.

Laisser un commentaire