Embeurrée de choux aux palourdes…

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Carpe Diem dit :

    J’ai connu le surnom de “ventres à choux” lors d’un mariage en Vendée. Ils étaient fort bien représentés dans leur costume d’autrefois!
    Ici aussi les choux sont nos amis mais pour trouver des palourdes, il faut se lever de bonne heure!

  2. paola dit :

    Je ne connaissais pas l’expression “ventres à choux”.
    Bises et bonne semaine
    Paola

  3. CLAIRE dit :

    un petit coucou en passant sur ton blog grosses bises CLAIRE

  4. pascaloue dit :

    tiens il n’y a pas longtemps moi aussi j’ai cuisiné du chou avec deux saumons ! gros bisous

  5. Cuisineflo dit :

    Cela doit être un pur délice ! Ici nous n’avons pas de jolis choux tel que le votre « Sniff ».

    Amicalement, Fl♥rence

  6. Henriette dit :

    Bonjour Marie-France,
    Moi qui ne suis pas d’un pays de choux, mais plutôt de haricots blancs, je suis une traitresse: j’adore le chou! De toute façon, ce n’est pas incompatible, n’est-ce-pas?
    Je n’ai jamais pensé le cuisiner avec des coquillages. Donc, au travail…
    Toutes mes amitiés,
    Henriette

  7. domie dit :

    on apprend toujours quelque chose chez toi. Et bien que nous appelons régulièrement les vendéens de ventre à choux, je n’en connaissais pas l’origine (ni l’orthographe !). Grâce à toi, c’est chose faite.
    Je viens de manger 2 jours de suite de la soupe aux choux et je peux t’affirmer que cela n’est pas l’idéal pour soigner les diarhhées (lol)
    Dans ma bretagne natale, le chou est également

  8. Mamounette dit :

    Mon chou de voisine quelle belle et bonne recette, surtout avec nos fruits de mer ! Je suis comme toi le chou je l’adore sous toutes formes. Le rouge heu… délicatement.
    D’après des anciens ici, à l’époque des guerres de Vendée pour se nourrir ils ont cultivé des champs de choux et ça les a sauvé de la famine.
    Bon séjour au pays de la truffe et des vieille bâtisses en pierres.

  9. Aline dit :

    Hier j’ai justement fait du chou selon la recette de JP Coffe à “Vivement dimanche”. (chou, carottes, l oignon, et l pomme le tout cuit au four avec du bouillon pendant …)
    Quand a ta recette je la trouve très originale, l’association palourdes chou je n’y aurait pas pensé. Merci pour le tuyau.
    ventrachoutement vôtre.

  10. lory dit :

    bonjour, je découvre ton joli blog!
    Je reviendrais ….
    biz

  11. Tiuscha dit :

    Tu penses comme je connais l’histoire ! Sans compter que le chou était aussi l’aliment des bestiaux autant que celui des hommes !
    Mais que j’aime ta version marine !

  12. n-talo dit :

    ton embeurrée avec les coques me parait bien sympathique … et j’ai été fort interressée par l’histoire des ventrachou … pour une voisine de charentais

  13. Mamina dit :

    J’ignorais que le chou était traditionnel en Vendée … ceci dit l’embeurrée et moi, on est amies.

Et si vous laissiez un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.