Biscuits babas au cointreau et à la chantilly

Si l’on en croit la légende, le baba aurait été inventé par le roi de Pologne Stanislas Leczinski, au XVIIIe siècle.

Il trouvait le kougelhof  trop sec à son goût et eut donc l’idée de l’arroser de rhum et de le garnir de crème chantilly, cette dernière ayant été découverte par Vatel au siècle précédent. Comme Stanislas adorait les Contes des Mille et une Nuits, il appela son gâteau Ali Babe, nom qui ensuite fut simplifié et racourci en Baba, qui veut dire femme en langue slave.

L’authentique baba polonais est fait avec de la farine de seigle et du vin de Hongrie (ah ! le Tokaji azju, quelle merveille !).

(Source : André Castelot, l’histoire à Table)
baba au cointreau

Le biscuit baba que je vais vous proposer n’a rien de polonais, ce n’est pas à proprement parler la recette traditionnelle du baba, c’est plutôt une pâte à biscuit classique. Mais comme c’est le baba de mon enfance, que ma maman nous servait à chaque occasion, j’en ai fait moi aussi ma recette favorite, légèrement revisitée pour cette fois-ci !

Les ingrédients (pour environ 8 biscuits-babas individuels)

180 g de sucre
3 oeufs
100 g de beurre ramolli
100 g de farine
100 g de fécule de pomme de terre
1 paquet de levure
Le jus et les zestes d’une orange

pour le nappage :
10 cl de Cointreau
50 g de sucre

10 cl de crème fleurette pour chantilly

petits babas au cointreau

PREPARATION

Commencez par mélanger les oeufs avec le sucre, puis ajoutez le beurre ramolli et la farine et la fécule de pomme de terre avec la levure. Mélangez bien pour obtenir une texture homogène.

Récupérer les zestes et le jus d’une orange et ajoutez-les au mélange précédent.

Versez dans des moules à savarin individuels (ou bien dans un grand moule) et mettez à four préchauffé th.6/7 pendant une trentaine de minutes.

A la sortie du four, démoulez les babas et réservez.

Dans une casserole faites fondre 50 g de sucre avec 10 cl de cointreau ; arrosez les babas.

Montez la crème fleurette en chantilly puis répartissez à la poche à douille sur chaque baba.

baba au cointreau

Bon appétit les gourmands !

Print Friendly, PDF & Email

11 Responses

  1. Bonsoir,
    Savez-vous où sont les petits babas issus de cette recette?
    Dans mon four…
    Je ne sais pas si leur forme évoluera du carré au rond mais j'espère qu'ils se pareront, comme les vôtres, de fines feuilles d'or sur la chantilly…
    J'ai hâte de les goûter.
    Jean-Michel 71

  2. Marie-France dit :

    Waouuuuh ! vous n'avez pas traîné Jean-Michel! Bon, je me fais sage et j'attends le résultat avec photos.

  3. Cocopassions dit :

    Tu sais que le baba est originaire de Lorraine ? C'est un peu de notre région que tu as publié. Et avec de l'or, c'est royal !!!
    Bon week end Marie France

  4. Marie-France dit :

    Oui Coco… je le sais, d'autant plus que j'ai habité quelque temps à Nancy, l'or de la Place Stanislas… souvenirs, souvenirs…

  5. fabienne dit :

    rhooolala! Ma grande! Après tes ravioles aux gris nonchalants voilà la douceur suprême! Gold star de la gourmandise! dis…les maillots seront encore à la bonne taille cet été? mdr
    c'est que la crème est d'actualité chez moi aussi today en sucré et en salé: avec de la morgate … souvenir souvenir! Je me réjouis d'être 6 semaines plus vieille!
    bizzzzz vus deux!

  6. Lily dit :

    Intéressante la légende ! Baba, en russe veut dire aussi grand-mère, je pense, ce qui modifie un brin la connotation "érotique". Mais n'enlève rien à la sensualité du baba dans la bouche et sous le palais. Comme l'Anjou est le pays du Cointreau, je me ferai un plaisir d'essayer ta recette. A bientôt.

  7. poucinette dit :

    très très j0li ::::: même si je n'aime pas tr0p ça ::::: bises et b0n dimanche

  8. Nat85 dit :

    Ca me donne très envie , je vais voir si j'ai tous les ingrédients pour en faire de suite…
    Merci pour cette recette très gourmande!

    Nat85

  9. Oh j'en prendrais même en semaine …

  10. Marie-France dit :

    Lily : c'est vrai, maintenant que tu le dis, je me souviens d'avoir lu "baba" pour"grand-mère" dans des romans russes. C'est justement quand j'étais à Angers que j'ai appris à aimer le Cointreau… il n'a pas fallu trop me forcer -:)

    Merci Poucinette, Nath et Colette de votre visite,

Laisser un commentaire