Le coq amoureux d’une pendule

3 réponses

  1. Provence dit :

    J'aime la description de ta recette et elle est très tentante. Bises

  2. patriarch dit :

    Je vais essayer un jour que les enfants viendront…pas pour deux personnes…. Bises et belle journée.

  3. Marielle dit :

    Ahaaah… nous y voilà ! J'étais vraiment intriguée par ces paroles de Claude Nougaro !
    En lisant le texte, je me demandais justement où trouver le sang de monsieur Chanteclerc. Pas facile de nos jours.
    En fait, il s'agit de la recette du "coq au vin".
    Tu me donnes envie là, car cela fait des années que je n'en ai plus fait. Il sera au menu pour les jours à

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.