Soupe de queue de bœuf à la mogette

Cette soupe très rustique est la bienvenue en cette saison.

Soupe de queue de boeuf à la mogette

La queue de bœuf, qui entre – on ne le sait pas forcément – dans la catégorie des produits tripiers, possède une chair particulièrement savoureuse et gélatineuse et, de ce fait, fait partie des ingrédients phares d’un bon pot-au-feu.

En plus, son coût est peu élevé, alors il ne faut pas s’en priver car on peut la cuisiner de bien des façons.

Dans cette soupe traditionnelle que je vous propose, elle va mijoter longuement ce qui fait qu’au terme de la cuisson, la viande se détachera toute seule et sera bien moelleuse. Un vrai régal.

Pour tous légumes, j’y ai seulement intégré la mogette de Vendée et la carotte des sables de Machecoul en Loire-Atlantique. On trouve de nombreux maraîchers dans la région nantaise qui offrent une production de qualité, avec justement cette belle carotte particulièrement goûteuse, cultivée dans le sable.

Soupe de queue de boeuf à la mogette

Ça mijote doucement et longuement, ça bloblote tranquillement et ça sent tellement bon dans la cuisine qu’on a hâte de passer à table et se réchauffer avec cette belle soupe hivernale.

INGREDIENTS

  • 1 tronçon de queue de bœuf ficelé par votre boucher
  • 1 grosse carotte des sables
  • 400 g de haricots blanc 1/2 secs type mogette
  • 1 clou de girofle
  • 1 cuillère à café de grains de poivre noir
  • une poignée de queues de persil ciselées
  • 1 ou 2 feuilles de laurier
  • une poignée de gros sel marin
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail

PREPARATION

La mogette

J’ai utilisé des haricots demi-secs qui ne nécessitent pas de trempage préalable et qui cuisent très rapidement. En conséquent, je les ajouterai en cours de cuisson.

Si vous choisissez des haricots secs, il vous faudra donc les faire tremper la veille et après les avoir égouttés, les ajouter dès le début de cuisson dans la cocotte.

Soupe de queue de boeuf à la mogette

Le mijotage

Mettre le tronçon de queue de bœuf dans la cocotte.

Ajoutez les autres ingrédients : la carotte détaillée en tronçons, l’oignon découpé en quartiers, 2 gousses d’ail écrasée avec la paume de la main (gardez la 3ème pour plus tard), le poivre et le clou de girofle, les queues de persil ciselées et les feuilles de laurier. Si vos haricots sont secs, mettez-les dès maintenant. Sinon, attendez. Recouvrez d’eau.

Vous ne mettrez le sel qu’en fin de cuisson, pour éviter qu’il durcisse les haricots.

Soupe de queue de boeuf mogette de Vendée

Portez à ébullition puis baissez le feu au minimum et là oubliez pendant environ 2 heures.

Vérifiez quand même le niveau d’eau si vous avez utilisé des haricots secs.

A ce terme de la cuisson, ajoutez les haricots demi-secs et poursuivez la cuisson pendant une petite heure.

Un quart d’heure avant la fin, ajoutez le gros sel.

Pour le service, faites griller quelques tranches de pain de campagne et frottez-les avec la gousse d’ail.

L’ACCORD VIN

J’ai beaucoup aimé cet Anjou Village du Domaine des Giraudières à Vauchretien, près de Brissac-Quincé.

Soupe de queue de boeuf à la mogette

Puissant, sans être trop charpenté, il a accompagné avec bonheur ce plat rustique.

Cette recette, entre bien entendu dans la catégorie des plats qui font péter, comme je vous l’avais promis dans mon article ICI.

J’en veux encore une assiette ! Il y a du rab ?

Print Friendly, PDF & Email

5 Responses

  1. TiteZa dit :

    Hou la la j’adore ce plat. Et puis sur tes conseils j’ai acheté le bouquin que je vais pouvoir dévorer très bientôt et cuisiner pour le plus grand plaisir de mes convives HAHA ! 😉
    Merci pour le partage !
    A très vite et bonne semaine !

  2. michèle dit :

    En effet la queue de bœuf , c’est excellent .par contre je ne connaissais pas en soupe aux haricots .
    c’est le moment d’essayer .merci pour cette recette.
    Bonne semaine

  3. pellerin dit :

    ça sent bon vive les péteux!

Laisser un commentaire